Déficients mentaux lourds

Ces retards mentaux sévères présentent des situations de handicaps intellectuel, social, et physique graves. Souvent, s’il peut exister un langage rudimentaire dans le   cas du retard mental grave, le retard mental profond ne permet à l’individu que l’acquisition de quelques mots dans le meilleur des cas. Parfois, la personne parvient à communiquer très sommairement par geste ou sons inarticulés. La mobilité est très réduite, tout comme l’autonomie. Les personnes atteintes de retard mental profond sont souvent incapables se nourrir seules. Les contrôles sphinctériens sont très limités quand ils ne sont pas absents.

Les personnes y sont orientées par une notification de la CDAPH.

Lieux d’accueil :