Déficients psychiques

La notion de handicap psychique a été retenue pour la première fois dans la loi du 11 février 2005 dite loi sur le handicap. Elle permet aux personnes malades, et à leur entourage, de sortir d’une longue période ou la maladie et le handicap n’étaient pas reconnus.
Ce qui caractérise le handicap psychique, selon Gérard ZRIBI c’est «un dysfonctionnement de la personnalité caractérisé par des perturbations graves, chroniques ou durables du comportement et de l’adaptation sociale»
Le handicap psychique est la conséquence de diverses maladies :

  • les psychoses, et en particulier la schizophrénie
  • le trouble bipolaire
  • les troubles graves de la personnalité (personnalité border line, par exemple)
  • certains troubles névrotiques graves comme les TOC (troubles obsessionnels compulsifs)

Lieux d’accueil :